Le Président de la République S.E. Paul BIYA a reçu en audience ce mercredi 06 septembre 2017, Michael Stephen HOZA, ambassadeur des Etats-Unis arrivé en fin de séjour.

Au terme de ces adieux qui ont duré près de deux heures, le diplomate américain a confié à la presse que leur entretien a porté sur un large tour d’horizon des trois dernières années de coopération entre Yaoundé et Washington, notamment dans les domaines de la sécurité, la politique, l’économie, la santé, l’éducation et l’environnement. 

En matière de sécurité, Michael Stephen HOZA a marqué sa satisfaction pour l’appui des 300 militaires américains aux côtés des forces de sécurité camerounaises ainsi que la chaine logistique dont a bénéficié le Cameroun en équipements nécessaires à la lutte contre Boko Haram. Il s’est aussi réjoui de l’efficacité de la coopération entre les pays composant la Force opérationnelle multinationale dans la guerre contre la secte terroriste.

Au plan économique, l’ambassadeur des USA a indiqué que les investissements commerciaux américains estimés à plus de 2 milliards de dollars au cours des trois dernières années ont permis une participation accrue de notre pays à l’économie mondiale. Par ailleurs l’avènement des entreprises américaines au Cameroun ces dernières années, dans les secteurs des transports aérien et ferroviaire, a conduit à la création de nombreux emplois dans les deux pays.

Au plan sanitaire, l’appui au programme de santé publique, grâce au partenariat social américain a porté entre autres sur la création d’un centre des opérations d’urgence et de renforcement des capacités pour la prévention, la détection et la réponse aux menaces des maladies émergentes. Le Cameroun a aussi bénéficié de l’aide américaine dans la lutte contre le VIH, notamment l’élargissement du traitement antirétroviral, ainsi que de la lutte contre le paludisme.

Arrivé au Cameroun le 22 août 2014, l’ambassadeur Michael Stephen HOZA s’en va confiant qu’un avenir radieux attend notre pays. Son capital humain, jeune et dynamique, son potentiel économique et culturel, ainsi que son leadership en Afrique centrale plaident pour son émergence à l’horizon 2035. Les Etats-Unis avec lesquels notre pays entretient des relations bilatérales de plus en plus renforcées, vont demeurer un partenaire privilégié pour la promotion de la paix et de la prospérité au Cameroun, a-t-il affirmé.

Madame Chantal BIYA aux Canal 2'Or Act'12